Exposition Marinette Chevaux

En ce mois de juin 2015, Marinette Chevaux poses ses objectifs sur des musiciens : Yves Jamait, Stromae, Shaka Ponk, Scorpions, Mass Hysteria, Heymoonshaker

Rendez-vous le vendredi 12 juin à partir de 19h pour discuter avec Marinette autour d’un verre !

Evénement Facebook : facebook.com/events/850886381654358/

Ayant une double formation en vente et en photographie (par le biais d’un CAP Photographe obtenu au CIFA Jean-Lameloise à Mercurey, en Saône-et-Loire), Marinette Chevaux exerce aujourd’hui ce métier dans un magasin de Dijon.

Un jour où elle regardait une émission sur la chaîne Arte, Marinette vit un concert des Katzenjammer qui fut pour elle comme une révélation : désormais, elle s’adonnerait à sa passion, la photographie de concerts. Originaire du Jura, elle ne néglige pas l’est de la France dans ses pérégrinations photographiques et scéniques. Elle aime les festivals en plein air comme celui du Chien à plumes, où elle démarra pour la première fois sa série de photos de concert, ou celui des Sauterelles vertes : « On rencontre facilement les artistes, l’ambiance est très festive.» Tout comme les salles de concert, où les conditions d’exercices, avec les jeux de lumière, rendent la prise de vue difficile mais plus intime. Pour elle, l’essentiel est de faire ressentir à travers ses photos les émotions de chaque concert, côté scène et côté public.

A travers l’exercice délicat des photos de concert, Marinette Chevaux retranscrit l’intensité émotionnelle et l’osmose qui se créent entre les artistes de la scène rock, tels que Shaka Ponk, Scorpions, Mass Hysteria, HeyMoonshaker…, leurs publics et leur passion partagée, la musique. Par ces instantanés de concerts, la photographe nous raconte des petites histoires pleines de vibrations et de magie, telle une ritournelle qui se dessine au fur et à mesure de ses clichés, où l’éclairage scénique et l’expression des corps nous embarquent. On y voit la complicité, le plaisir de se retrouver, l’émerveillement au son des premiers accords, des instants de transe enthousiaste, mais aussi des portraits intimes de bêtes de scène qui laissent un souvenir impérissable des deux côtés de la scène…

Au Semeia Bar à Dijon, le visiteur touchera alors du regard ces émotions prises sur le vif par Marinette Chevaux, entre riffs et kiffs.

 

stefhan